Articles

Tout notre soutien au camarade syndicaliste Ahmed Berrahal de la CGT !

Depuis l’été 2020 la direction de la RATP et Ahmed Berrahal, chauffeur de bus de la RATP et délégué syndical CGT référent harcèlement à la RATP, sont engagés dans un bras de fer. En effet, le second soutient deux de ses collègues qui ont révélé être victimes de harcèlement et d’agressions sexuelles par l’un de leurs collègues et supérieur hiérarchique hors temps et sur le lieu de travail. La réaction de la direction est tout simplement de renvoyer la balle en accusant Ahmed Berrahal de harcèlement moral. Ainsi le salarié Ahmed Berrahal est déjà passé en commission disciplinaire en juin 2020 pour être mis à pieds pendant 2 mois, sa seconde commission disciplinaire s’est déroulée jeudi 8 avril au matin. Il peut être licencié à cause de ses activités syndicales, l’affaire de harcèlement et d’agressions sexuelles est déjà une affaire close.

Cette affaire est l’une des nombreuses formes que prend la lutte des classes. Ahmed Berrahal est salarié RATP depuis 17 ans, délégué syndical depuis 10. Son activité permit de mettre à bien une grève et une occupation d’un dépôt RATP lors de la mobilisation contre la réforme des retraites. Il mène que trop bien sa fonction de référent harcèlement RATP quitte à entacher la direction. Ainsi la direction tâche de virer les salariés les plus perturbateurs en vue de la privatisation de la RATP. La raison de la tentative de licenciement d’Ahmed Berrahal n’est pas le harcèlement moral dont la direction l’accuse, accusation infondée et sans preuves par ailleurs, mais bien ses activités syndicales. De plus, l’utilisation de la grève et de l’occupation du dépôt comme une accusation qui alourdit son dossier en faveur du licenciement est tout à fait illégal. Les articles 6 à 8 du préambule de la Constitution française de 1946 le signalent explicitement. Que nous soyons dans une entreprise publique, semi-publique ou privée, le rôle du patronat et de la direction sous le capitalisme est et sera toujours d’abuser des salariés. Leur fonction n’est que de veiller à l’exploitation des travailleurs pour le bien des profits des monopoles capitalistes.

En tant que communistes, nous soutenons entièrement Ahmed Berrahal dans son combat contre la direction de la RATP. Nous pouvons mettre fin au harcèlement et agressions sexuelles ainsi qu’à toutes les attaques des directions et des patrons par la construction du socialisme-communisme. Soutenir les luttes concrètes et organisations des travailleurs dans les syndicats et le parti est le moyen par lequel nous allons construire une société meilleure.

Franz


Sources :

https://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/seine-saint-denis-la-cgt-ratp-se-mobilise-pour-defendre-son-delegue-accuse-de-harcelement-moral-07-04-2021-8430848.php

https://actu.fr/ile-de-france/pantin_93055/seine-saint-denis-un-chauffeur-de-bus-de-la-ratp-delegue-cgt-a-ete-mis-a-pied_34194666.html

https://www.legifrance.gouv.fr/contenu/menu/droit-national-en-vigueur/constitution/preambule-de-la-constitution-du-27-octobre-1946#:~:text=Chacun%20a%20le%20devoir%20de,opinions%20ou%20de%20ses%20croyances.&text=Tout%20homme%20peut%20d%C3%A9fendre%20ses,7.