Articles

Non à l’intervention impérialiste en Syrie !

L’impérialisme à l’offensive en Syrie : les peuples-travailleurs du monde en danger !

 

Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril, les États-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni et la France ont mené une intervention militaire en Syrie pour punir le gouvernement syrien accusé d’avoir recouru aux armes chimiques contre sa population. Encore une fois, les impérialistes détruisent des États et font couler le sang des peuples dans la région, en utilisant des prétextes et preuves fabriquées pour justifier leur intervention, comme en 2003 pour l’intervention en Irak. Le véritable objectif des impérialistes est de contrôler les ressources, voies de communication et d’échange et d’étendre leurs sphères d’influence. Pour cela, l’affrontement avec d’autres États capitalistes est nécessaire si leurs gouvernements sont en contradiction avec les intérêts des impérialistes.

L’exacerbation des tensions inter-impérialistes et des conflits peut mener à un conflit généralisé. Pour les impérialistes, la guerre est un moyen de sortir leur système capitaliste de la crise. La guerre impérialiste est la continuation de la politique qui impose la pauvreté et la misère aux peuples-travailleurs. En France, l’augmentation du budget militaire va de pair avec les coupes budgétaires et la casse sociale qui est actuellement à l’œuvre. Ce gouvernement qui remet en question notre droit à l’université, privatise le rail et étouffe les retraités, c’est le même qui organise une agression criminelle contre les peuples du Moyen-Orient.

L’Union de la Jeunesse Communiste (UJC) dénonce l’agression des impérialistes contre le peuple syrien et exprime sa solidarité avec ce dernier.

Nous dénonçons les exactions impérialistes commises contre les peuples du Yémen, d’Afghanistan, d’Irak, de la Palestine et du Venezuela, qui sont du même projet de domination de l’impérialisme dans la quête insatiable des profits.

Nous appelons à renforcer la lutte contre la guerre impérialiste et contre le système capitaliste qui « porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage » (J.Jaurès) et qui engendre les crises, la pauvreté et la misère.

Nous dénonçons la récente position d’Amnesty International qui a déclaré que « Toutes les précautions doivent être prises pour minimiser le tort causé aux civils dans les actions militaires ».

L’UJC appelle à faire pression sur le gouvernement français pour la cessation immédiate de toute opération militaire au Moyen-Orient et en Syrie ; pour le retrait immédiat des forces militaires françaises en sol étranger ; pour le retrait de la France de l’OTAN, organisation des impérialistes qui est une menace contre les peuples-travailleurs dans le monde.

_