Articles

Dissolution du Collectif Palestine Vaincra et du Comité Action Palestine : soutien à la lutte du peuple palestinien et les associations qui s’en font le relai en France !

Publié

Le 24 février 2022, le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin annonçait la dissolution de deux collectifs organisant le soutien à la lutte du peuple palestinien depuis la France : le Collectif Palestine Vaincra (Toulouse) et le Comité Action Palestine (Bordeaux). Les motifs avancés : appel à la haine, à la violence, à la discrimination et provocation à des actes terroristes.


Cette décision s’inscrit dans la droite ligne des récentes mesures prises en Conseil des Ministres concernant les dissolutions d’associations diverses. A partir des dissolutions de groupuscules tels que Génération Identitaire et les Zouaves, le gouvernement s’est lancé dans une campagne massive de répression contre d’autres types de groupes : les associations de soutien aux luttes populaires. Ce sous le prétexte que « tous les extrêmes se rejoignent ».


Le Collectif Palestine Vaincra et le Comité Action Palestine n’ont cependant aucun point commun avec les deux associations précitées, ni dans les idées qu’ils défendent, ni dans les moyens qu’ils emploient. Elles organisent la solidarité avec le peuple palestinien à travers des campagnes de sensibilisation, d’information et de boycott contre l’apartheid israélien et non contre les juifs, contrairement à ce qu’essaye de faire croire le ministre de l’Intérieur. C’est par ailleurs au mépris de tout discernement que Gérald Darmanin avance cet argument, immédiatement invalidé par l’existence d’associations juives dénonçant le colonialisme israélien (notamment l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), engagée dans la campagne de BDS France).


Le projet de dissolution de ces deux associations révèle le volonté de l’État français d’étouffer la résistance palestinienne jusque dans ses soutiens afin de pouvoir continuer en toute sécurité leurs échanges diplomatiques et économiques avec l’État d’Israël et ce malgré ses pratiques criminelles.


Nous dénonçons le soutien à cet État d’apartheid et la répression envers le peuple palestinien qui subit ce nettoyage ethnique. Nous dénonçons également la criminalisation du soutien à la Palestine, notamment par le biais des accusations de terrorisme, d’appel à la haine ou de discrimination. C’est bien contre la discrimination que le Collectif Palestine Vaincra et le Comité Action Palestine se battent, sans distinction selon l’appartenance ethnique ou la religion.

Nevine